Recherche

Depuis ses débuts, le Centre Takiwasi a tenté de promouvoir la recherche scientifique appliquée à son modèle thérapeutique pour le traitement des addictions. L’originalité et l’efficacité de ce protocole ont intéressé des chercheurs dans les domaines de l’Anthropologie, de l’Ethnologie, de la Médecine, de la Psychologie et de la Psychiatrie. Jusqu’à présent le modèle de traitement a fait l’objet de plus de 50 thèses de licence, master et doctorat soutenues dans des universités de plusieurs pays, réunissant une communauté académique interdisciplinaire, intégrée par des institutions scientifiques d’excellence mondiale. Nous pouvons mentionner, entre autres, le Centre de toxicomanie et de santé mentale (Canada), l’Université James Cook (Australie), l’Université de Fribourg (Suisse), l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (France), l’École de Santé Publique de l’Université de Médecine Henri Poincaré de Nancy I (France).

L’intérêt croissant de la communauté scientifique est le reflet d’un processus global, qui s’observe depuis quelques décennies, de rapprochement et d’ouverture de la culture occidentale vers les concepts et méthodologies liés à la santé et provenant de diverses médecines traditionnelles à travers le monde. Dans ce contexte, il est très important que les équipes qui travaillent et prennent des décisions dans le milieu de la santé et des politiques publiques puissent compter sur des informations rigoureuses et fiables. La recherche scientifique joue un rôle fondamental dans la production de ces informations. Pour garantir la rigueur et la qualité de ces dernières, nous considérons la collaboration avec des institutions scientifique et académiques spécialisées dans les domaines de la Santé Mentale, des Addictions et des Neurosciences, comme un facteur clé.

Pour améliorer l’évaluation de sa proposition thérapeutique, et contribuer à améliorer la compréhension des dépendances d’un point de vue plus global, le Centre Takiwasi développe un système informatisé de collection et systématisation des données cliniques (Proyecto Plus). Cet instrument, en plus de créer des conditions favorables en termes d'accessibilité, de rigueur et de qualité d'information qui permettent d'élever et de mener des études scientifiques sur l'utilisation des plantes amazoniennes dans des contextes thérapeutiques, sert de support aux thérapeutes dans leur travail quotidien de suivi des patients et cas cliniques.

L'importance de cette initiative réside dans le besoin, reconnu par les sciences biomédicales, de mener plus de recherches qui contribuent à améliorer la compréhension des addictions et à développer des interventions efficaces. Le caractère novateur du traitement du Centre Takiwasi, qui consiste à offrir une vision interculturelle des causes de la toxicomanie, ainsi que de la manière de les aborder et des mécanismes de réadaptation, est une opportunité précieuse pour la recherche dans ce domaine. Le système Plus se concentre directement sur la satisfaction de ce besoin en collectant des informations cliniques qui reflètent les processus de réhabilitation de centaines de personnes d'origines ethniques, culturelles et socio-économiques différentes. Les informations cliniques stockées grâce au système Plus sont déjà utilisées par des chercheurs de différents pays et de différentes disciplines, pour approfondir la compréhension des addictions et l'approche du Centre Takiwasi.

L'observation empirique a permis de vérifier la grande efficacité des traitements traditionnels pour traiter les dépendances aux substances toxiques. Il est important pour nous que notre protocole soit validé par la communauté scientifique internationale. Plusieurs initiatives ont été mises en place dans cette optique. L'une d'entre elles est l'évaluation de l'efficacité du traitement à Takiwasi dans le cadre du projet ATOP (Ayahuasca Treatment Outcome Project). C'est un projet de recherche international auquel, depuis 2013, plusieurs pays tels que le Canada, le Mexique, le Brésil et l'Australie, entre autres, ont collaboré. Son but est d'évaluer systématiquement les effets thérapeutiques et l'efficacité du traitement des addictions basé sur l'articulation de la médecine traditionnelle amazonienne et de la psychothérapie moderne.

Pour garantir une diffusion adéquate des résultats et découvertes Takiwasi présente son travail de recherche et son expérience clinique lors de conférences dans le domaine de la santé, participe à des espaces médiatiques de divulgation scientifique dans des émissions télévisées du monde et organise des rencontres scientifiques de portée internationale.

Vidéo de présentation du département de recherche du Centre Takiwasi

Recherche Appliquée en Ethnobotanique

Laboratorio Takiwasi

Partant d’une recherche fondamentale reposant sur une articulation intelligente des contributions des médecines modernes et des médecines empiriques, et notamment de la recherche appliquée en ethnobotanique, un laboratoire pharmaceutique a été créé en 2007 au sein du Centre Takiwasi. Son but est d’élaborer des produits naturels de haute qualité à base de plantes médicinales amazoniennes. En outre, le Laboratoire de Takiwasi œuvre pour que les communautés indigènes reprennent le contrôle de leurs connaissances ancestrales liées à l'utilisation des plantes médicinales, en étudiant et en protégeant cette source de sagesse.

Le Laboratoire de produits naturels est l’unité commerciale du Centre Takiwasi. C’est un projet stratégique qui se développe comme une entreprise sociale dans le domaine du bio-commerce au Pérou. Il promeut la conservation de la biodiversité, l'utilisation des ressources naturelles locales, la distribution juste et solidaire des bénéfices tout en garantissant la haute qualité de ses processus de production. Motivé par une vocation clairement interculturelle, le Laboratoire Takiwasi préconise une approche respectueuse alliant la recherche scientifique et la médecine traditionnelle.

En savoir plus

Nous étudions les pratiques de la médecine traditionnelle amazonienne en utilisant les ressources technologiques de la médecine moderne et de la psychologie